Le secret pour atteindre ses objectifs !

Aujourd’hui je vous révèle le secret pour atteindre vos objectifs !
Et oui, il ne suffit pas de savoir les formuler positivement et d’utiliser la méthode SMART dont je vous ai parlé dans mon article précédent.
Vous avez sûrement déjà vécu ce type de situation : vous vous fixer des objectifs SMART et pourtant vous avez du mal à mettre les actions en place, voir vous abandonnez rapidement.
Pourquoi dans certains cas tout semble se mettre en place facilement, même si vos actions demandent un effort, et dans d’autres c’est très laborieux ?
Le Secret, le voilà : une fois votre objectif défini, posez-vous la question  » qu’est ce que le résultat de cet objectif va me permettre de FAIRE, D’ÊTRE ou D’AVOIR? « .
Si vous ne trouvez pas de réponse ou si elles sont peu « excitantes » alors changer d’objectif, il y a très peu de chance que vous l’atteigniez.

Et oui, nous sommes ainsi fait que nous ne développons pas d’effort par plaisir, mais uniquement pour ce que cela va nous permettre. C’est ce que j’appelle le sac de bonbons, la « récompense ». Plus votre sac de bonbons est rempli de choses importantes pour vous et plus vous trouverez des solutions pour atteindre vos objectifs. C’est le secret de la motivation durable.
Ce qui implique que vos objectifs vous appartiennent et ne soient pas portés par les autres.
En reprenant, l’exemple du parent qui veut passer à partir du 1er décembre une heure chaque soir de la semaine avec ses enfants, cela pourrait lui permettre de :
– faire les devoirs, le bain ou un temps de jeux avec ses enfants …
– être un parent investi dans l’éducation et la relation avec ses enfants, être plus détendu (ces moments de jeux lui permettant de « couper » de son travail), d’être un soutien pour son conjoint…
– d’avoir une relation plus forte avec ses enfants, un équilibre plus grand entre sa vie professionnelle et personnelle, d’avoir un espace de ressourcement, de plaisir…
La liste peut être longue et appartient à chacun.
Plus votre objectif répondra aux 3 questions plus votre motivation sera forte et soutenue dans le temps! Je vous invite d’ailleurs pour vos objectifs particulièrement ambitieux de prendre le temps de lister vos bonbons !
Avez-vous déjà regardé vos objectifs comme ça ? Avec ce nouveau regard qu’est ce qui change pour vous dans votre mise en action ?
Partagez vos expériences dans les commentaires !
A très vite.

Vous avez dit SMART ? Ou comment se fixer un objectif motivant.

Je ne vais pas vous parler de voiture ni de tenue habillée !
Non, je partage aujourd’hui avec vous comment vous fixer un objectif motivant.
Tous les objectifs ne sont pas bons! Et se fixer des objectifs irréalistes, mal définis est très contre-productif.
Pour qu’un objectif soit motivant et donc développe votre performance, il doit être tout d’abord SMART.
Ce qui signifie :
Spécifique : c’est à dire précis et non généraliste. Je veux être heureux n’est pas spécifique ! Être heureux est un but qui implique de savoir ce que cela signifie pour vous. Un de vos objectifs pourrait être « je veux passer plus de temps avec mes enfants ».
Mesurable : c’est simple il faut un critère factuel qui permet de dire si l’objectif est atteint ou pas. Notre exemple devient « je veux passer une heure chaque soir avec mes enfants »
Ambitieux : un objectif a besoin de nous challenger un peu ou beaucoup selon les personnalités. Il a besoin de nous faire sortir de notre zone de confort (ce que nous faisons naturellement) sinon ce n’est pas un objectif. Dans notre exemple, si aujourd’hui je ne passe que 2 soirs avec eux c’est ambitieux, si c’est rajouter 10 minutes par jour ça l’est moins.
Réaliste : votre objectif doit être atteignable, sinon au mieux il vous découragera, au pire il viendra renforcer des croyances qui continueront de vous bloquer dans vos actions. Si je ne vois que 10 minutes mes enfants chaque soir, passer tout de suite à une heure par jour n’est pas forcément réaliste.
Timé : c’est à dire défini dans le temps. C’est le délai précis dans lequel vous voulez réaliser votre objectif.  » A partir du 1er décembre je passerai une heure chaque soir de la semaine avec mes enfants », et non pas en fin d’année qui est très large !

Donc votre objectif doit d’abord être SMART.
Ensuite, il doit être formulé positivement. « je veux passer une heure chaque soir avec mes enfants » et non « je ne veux plus rentrer tard ». Pourquoi? Simplement parce que notre cerveau ne « comprend » pas les négations donc il entend « rentrer tard », un peu dommage non ?
Exprimez ce que vous voulez faire et non ce que vous voulez arrêter de faire. La nature ayant horreur du vide, si vous ne savez pas par quoi remplacer votre comportement à changer vous allez continuer. Donc à la place de « j’arrête de rentrer tard » préférez « je rentre à 19h ».
Écrivez vos objectifs, car ce qui n’est pas écrit n’existe pas. Si votre objectif reste dans votre tête vous pourrez le changer quand vous voulez 😉
Sur des objectifs ambitieux ou très importants pour vous je vous invite à les partager, ça vous engage encore un peu plus !
Et pour finir, quelque chose qu’on oublie très souvent dans notre culture : célébrez, récompensez-vous quand vous avez atteint votre objectif ! Rien de tel pour renforcer son estime de soi et vous fixer de nouveaux objectifs !
Alors je vous invite à partager vos objectifs dans les commentaires !

Les 5 bonnes raisons de se fixer des objectifs ?

OBJECTIF c’est un mot qui peut soit donner des boutons, pour ceux qui n’aiment pas la performance, ou au contraire provoquer une poussée d’adrénaline pour ceux qui ne marchent qu’à la performance.

L’idée est surtout de se poser la question de la nécessité d’un objectif et ensuite de savoir les poser.
Un objectif ça sert à quoi ? Tout simplement à se fixer un but, quelque chose à atteindre. L’être humain a besoin de but dans la vie pour se mettre en mouvement.
Mais pourquoi se fixer des objectifs ?:
1- Être clair avec soi même
Sans objectif, vous pouvez vivre, rassurez-vous. Mais jamais vous ne pourrez vivre la vie que vous voulez réellement vivre. Simplement parce que se poser des objectifs nous oblige à clarifier ce que l’on veut vraiment.
2- Atteindre un but lointain
Un but peut sembler lointain à atteindre, rien de mieux que des objectifs pour le « découper » en morceaux avec étapes intermédiaires. Je vous ai déjà parlé de course à pied. Je veux courir un marathon, c’est un de mes buts sportifs. Pour y parvenir je me suis fixée des objectifs intermédiaires, des étapes : 10km, un semi- marathon au 1er semestre 2016 etc.
Sinon je pourrais vite me décourager.
3- Progresser
Tout ce qui n’est pas mesuré ne progresse pas! Agir sans jamais « mesurer » ses avancées peut être démotivant car je ne sais pas si je progresse. Et une chose est certaine c’est que cela empêche la performance. Toujours en sport, un entraineur de l’équipe de France de saut à la perche avait mis la barre à 5,90 m. Tous les athlètes sont passés. Il a ôté la barre et leur a demandé de donner le maximum, personne n’a sauté plus de 5,80 m!
4- Rester focusé
Avec des objectifs clairs en lien avec vos aspirations de vie globale, vous restez concentré sur ce qui est essentiel dans votre vie. C’est un outil extrême simple et efficace pour dépenser son énergie et son temps au bon endroit!
5 – Passer à l’action
Un objectif nous oblige à définir les moyens de l’atteindre et donc de planifier des ACTIONS utiles! Sans action pas de résultat. Et oui, je n’ai toujours pas trouvé de baguette magique.

Alors posez-vous la question si vos objectifs vous servent bien à cela, et non à répondre à des demandes de d’autres personnes, par exemple ?
Autre angle de réflexion : vous avez du mal à obtenir les résultats que vous désirez ? Avez vous des objectifs clairs pour les réaliser ? Des actions qui en découlent ?

Dans le prochain article je vous donnerai les clés pour vous fixer des objectifs motivants.

Et vous, à quoi vous servent vos objectifs ?

La performance pour moi c’est ….

On semble s’accorder assez facilement sur le sujet de la performance. Et oui, là nous sommes dans le concret, le factuel, le mesurable !
En entreprise la performance va se mesurer avec des chiffres, des indicateurs, des résultats. Dans le sport ce sera le chronomètre souvent ou le nombre de points obtenus.
Donc on pourrait facilement dire que l’on peut mesurer la performance et la comparer aux autres (personnes ou entreprise).

Et bien pour moi ce n’est pas si simple que cela.
Cette lecture faciale du résultat occulte complètement les moyens utilisés pour y arriver.

La performance est pour moi intimement liée à l’énergie déployée pour atteindre son objectif. Être performant professionnellement parlant, est-ce passer tout son temps et son énergie au travail? En continu, assurément non. Ce n’est pas un avis « idéologique » mais une question d’équilibre, car la vie est faite d’équilibres.

Être performante pour moi, c’est atteindre les objectifs que JE me suis fixés et non ceux imposés par les autres, la société, ou ceux que je crois qu’on attend de moi.
Ce n’est pas avoir les meilleurs résultats mais des résultats en lien avec mes capacités, mes compétences, mon écologie personnelle.
Personnellement je cours depuis plusieurs mois, avec pour objectif un semi-marathon avant juillet 2016. Si je le cours en 2h je serais très fière et performante à mes yeux, alors que la meilleure des femmes le court en 1h05. L’écart est énorme, mais je n’ai pas les mêmes capacités (je cours depuis peu) ni les mêmes ressources (2 sorties par semaine, sans coach…), et je n’ai pas pour objectif d’être classée.
Et cela change beaucoup mon propre regard sur ma performance.

Être performant c’est donc accorder la juste dose et intensité d’énergie à chacune de mes actions au service de mon projet de vie. C’est être conscient de l’énergie dépensée par rapport au résultat. Cela implique de savoir où aller, de prendre du recul sur ses actions, d’imaginer comment faire différemment pour être plus efficiente.
Et pour cela il y plein d’outils dont je vous parlerai bientôt.

Et vous c’est quoi être performant pour vous ?
Partager votre vision c’est déjà une 1ère prise de conscience 😉

Ma définition du bonheur

La définition du bonheur, c’est une histoire qui dure depuis des siècles, Epicure, 3 siècles avant JC cherchait déjà à le définir. Je n’ai donc aucune prétention d’apporter LA définition de ce qu’est être heureux.

Etymologiquement le bonheur est l’aboutissement d’une construction, qui ne saurait être confondue avec une joie passagère.
Une fois dit cela, je vais vous donner ma définition de ce qu’est être heureux. Non pas pour vous dire ce qui est vrai, mais pour partir sur un même cadre de référence (ou pas). Rien de tel que de s’accorder sur le sens des mots pour mieux se comprendre 😉

Pour moi être heureuse c’est tout d’abord un chemin, une expérience de vie qui se construit chaque jour. C’est vivant.
C’est une sensation physique et intellectuelle d’être à la bonne place, d’être avec les personnes qui comptent pour moi, d’exercer un métier dans lequel j’exprime mes talents et qui fait sens. C’est être actrice de ma vie et ne pas subir les choses et les évènements.
C’est définir mes priorités de vie et me donner les moyens de les réaliser.
Il y a une sensation de fluidité et d’alignement entre ce que je pense, ce que je fais et ce que je ressens.
Être heureux, c’est aussi pour une grande part, (re)connaître ce qui est déjà. Être en conscience de tous les moments magiques que la vie nous apporte, si nous savons les regarder.

Si dans le bonheur il y a cette notion de stabilité dans le temps, cela ne ressemble pas pour moi à un encéphalogramme plat du bonheur : je suis heureux et maintenant c’est ————————— Non. Être heureux, c’est aussi accepter nos variations émotionnelles et en prendre la responsabilité.
Être heureux c’est une démarche active qui passe par des chemins parfois ardus et qui implique d’être responsable. Et oui, personne d’autre que vous n’êtes responsable de votre bonheur. Ce n’est pas la faute de votre conjoint(e), de vos enfants, vos parents, votre patron ou je ne sais qui encore. C’est un choix personnel qui demande un certain courage, celui d’être honnête avec soi-même et de vouloir évoluer.

Et vous c’est quoi votre définition d’être heureux ?
Partagez dans les commentaires pour enrichir ou proposer votre « définition » !